Scène pour des icônes architecturales

Retour à l'aperçu

Un hôtel de luxe avec une façade granuleuses fournit la toile de fond pour le « Club Mount Stephen » à Montréal. L’édifice actuel date de William Titus Thomas. Dans le cadre de sa rénovation et la nouvelle construction affilié de l’hôtel, les architectes Lemay de Montréal ont déplacé premier plan la partie historique comme coulisse principale.

Le complexe hôtelier de 12 étages derrière, a été adapté aux besoins du bâtiment existant d’une manière différente. La symétrie et les proportions tenir ont tenu compte tant du contexte urbain que des des éléments de style néo-classique. La façade en béton de fibre verre conçu souligner une fois de plus le caractère unique du mont Stephen comme un fond de couleur contrastante. Le but était de créer un modèle abstrait, qui n’est pas en concurrence avec la décoration de style néo-classique du bâtiment historique.

Les architectes ont trouvé leur inspiration dans les tapis de mur, le papier peint et la dentelle de textiles au Club du Mount Stephen. La conception unique qui en résulte pour l’enveloppe de l’immeuble de l’hôtel a été réalisée avec du concrete skin de Rieder. Les 1 200 mètres carrés de panneaux de façade ciment-verre fibreC soulignent l’intention de créer un objet tout aussi précieux que brillant qui est l’expression de l’élégant bâtiment historique à l’avant-plan dans le même temps, contribue à la fascination de la place emblématique. 1 000 éléments en forme de croix et les taille des ouvertures différentes offrent dans l’obscurité une trame spatiale spectaculaire et lumineuse.

Vous utilisez un navigateur dépassé
Vous utilisez un navigateur non compatible

Les navigateurs modernes sont:

Mozilla Firefox

Google Chrome

Nous utilisons des cookies afin d'assurer que nous vous fournissons la meilleure expérience sur notre sit internet. Si vous continuer à utiliser ce site, nous partirons du principe que vous approuvez cette démarche.